Challenge polar et thriller (6)

18) Bretzel Blues de Rita Falk

Présentation de l’éditeur :

En ce moment, ça marche impeccable pour le commissaire Franz Eberhofer : ses amours roulent, la porcherie qu’il rénove est pratiquement habitable, il tient la forme grâce aux bières régulières et aux promenades quotidiennes avec Louis II – son chien, son coach fitness, son fidèle compagnon. Mais voilà que l’ambiance tourne à l’aigre dans le village de Niederkaltenkirchen : quelqu’un a tagué en rouge sur la maison du directeur du collège M. Höpfl « Crève, sale porc ! ». Le directeur disparaît plusieurs jours, pour revenir une nuit sous une forme plutôt macabre. D’accord, il n’aurait jamais gagné un concours de popularité, mais est-ce une raison pour finir ainsi ? Franz est furieux. Comme si cet homicide stressant ne suffisait pas, on l’oblige à pouponner l’affreux bébé de son frère Léopold, libraire et lèche-bottes de première classe. Heureusement qu’il a sa Mémé déjantée et sa robuste cuisine pour se refaire une santé…

Mon avis : Offert par mon aîné pour mon anniversaire Bretzel Blues est la suite de Choucroute maudite, un livre distrayant , de la nourriture roborative, un bébé surnommé Sushi, vite lu avec le sourire aux lèvres.

19) Le braconnier du lac perdu de Peter May

Présentation de l’editeur :

Depuis qu’il a quitté la police, Fin Macleod vit sur son île natale des Hébrides, à l’ouest de l’Ecosse. Engagé pour pourchasser les braconniers qui pillent les eaux sauvages des domaines de pêche, il se trouve confronté à Whistler, son ami de jeunesse qui vit désormais comme un vagabond, privé de la garde de sa fille unique. Alors qu’ils viennent de traverser ensemble une nuit d’orage, ils découvrent l’épave d’un avion abritée depuis dix-sept ans par un lac. L’appareil, qu’on avait cru abîmé en mer, recèle le corps d’un homme assassiné. Opus final de la « Trilogie de Lewis », Le Braconnier du lac perdu en est aussi le plus apocalyptique. Tandis que resurgissent les démons enfouis et que les insulaires affrontent une nature dévastatrice, l’heure des comptes a sonné et les damnés viennent réclamer leur lot de victimes.

Mon avis : Dernier tome de la trilogie écossaise , l’auteur y évoque le destin de l’Iolaire ferry chargé de ramener sur leurs îles les écossais engagés dans la première guerre mondiale, peut-être suite à une mauvaise direction prise par le capitaine  75 passagers sur 280 périrent à quelques mètres de la côte, alourdis par leur uniforme et leurs lourdes bottes ou tout simplement ne sachant pas nager. Le livre est à la hauteur des 2 précédents, sombre, tourmenté mais passionnant.

20) Pèlerinage mortel de Paul Doherty

Présentation de l’éditeur :

Qui est Azrael, ce mystérieux assassin, aussi appelé « l’ange noir », qui menace Athelstan ?

La Grande Révolte a été écrasée et la paix du Roi impitoyablement appliquée. Frère Athelstan se prépare à entreprendre un pèlerinage vers la tombe de St Thomas Becket, à Canterbury, en remerciement pour la protection dont a bénéficié sa congrégation pendant la violente rébellion.
Mais les préparatifs sont interrompus quand Athelstan est convoqué dans une modeste demeure de Cheapside, où a eu lieu un violent triple meurtre. L’une des victimes était le chef de la Chancellerie secrète de Jean de Gand. Serait-ce là un acte de vengeance des Hommes justes, ces rebelles qui ont survécu à la Grande Révolte ?
Au même moment, Athelstan reçoit des messages menaçants d’un assassin se faisant appeler Azrael, l’Ange de la Mort. Qui est-il et pourquoi viserait-il un frère inoffensif ? Le pèlerinage d’Athelstan pourrait-il le mener dans un piège mortel ?

Mon avis :

18eme volume des enquêtes du Frère Athelstan et du Coroner de Londres Sir John Cranston, j’ai toujours du plaisir à retrouver les personnages de cette série située au moyen age en Angleterre. Les tourments moraux de Frère Athelstan, le coté matois du coroner beaucoup plus fin qu’il n’y parait, les ouailles d’Athelstan hauts en couleurs, ribaudes, bourreau, fossier et preneur de rats, tout ce petit monde part en pèlerinage et sur le chemin le frère devra résoudre les crimes commis par Azrael, un bon bouquin mais suis-je  impartiale?

 

Challenge polar et thriller par Sharon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *