Challenge polar et thriller (10)

30) Tout autre nom de Craig Johnson
Présentation de l’éditeur
Comme chaque année, le shérif Walt Longmire s’apprête à traverser le morose hiver des hautes plaines du Wyoming lorsque son ancien mentor, Lucian Connally, lui demande de s’occuper d’une affaire douloureuse. Dans un comté voisin, l’inspecteur Gerald Holman s’est suicidé dans sa chambre d’hôtel, et Lucian veut savoir ce qui a poussé son vieil ami à se tirer deux balles dans la tête. La curiosité de Walt est piquée, car deux balles, c’est une de trop. En feuilletant les dossiers de Holman, il découvre que ce dernier enquêtait sur une série de disparitions récentes de jeunes femmes dans un rayon de quinze kilomètres. Walt se lance dans une enquête haletante, bien décidé à percer ce mystère. Le dixième roman de Craig Johnson défile sous nous yeux à la vitesse d’un train lancé à toute allure. Tout autre nom est une aventure emplie d’énergie et d’humanité.
Mon avis :
Ce livre a un goût spécial , ma maman tout comme moi appréciait énormément cet auteur et son héros principal le shériff Longmire, je l’avais mis de coté souhaitant le lire quand le moral serait pas terrible certaine d’y trouver un grand plaisir, les circonstances ont fait que je ne l’ai finalement lu qu’après la mort de maman, comme toujours j’ai aimé et comme elle me l’avait prédit je ne l’ai lâché qu’une fois fini.
31) Ce qui reste en foret de Colin Niel
Présentation de l’éditeur
Un homme a disparu. Aux abords de la station scientifique de Japigny, en pleine forêt amazonienne, les équipes de la gendarmerie parties à sa recherche ont la stupeur de trouver un cadavre dont le légiste ne va pas tarder à révéler qu’il a les poumons remplis d’eau. Qui a noyé Serge Feuerstein ? Alors que les soupçons se portent très vite sur les orpailleurs dont le chantier clandestin est installé non loin, le lieutenant Girbal ne peut s’empêcher d’établir un lien entre la découverte énigmatique en Guyane d’une dépouille d’albatros, oiseau des terres australes, et le décès du naturaliste. Sous le choc de la révélation de l’existence d’un frère inconnu, le capitaine Anato est quant à lui plus que jamais déchiré entre les conflits d’ordre personnel et les turbulences d’une enquête qui répand le chaos.
Mon avis :
Avant le capitaine Anato le 1er héros de ce livre ou plutôt l’héroïne est la Guyane, dans ce tome j’ai découvert l’orpaillage, je connaissais son existence bien sur mais pas en détail, les dégâts que cela fait sur l’environnement, la misère des orpailleurs, la violence autour de l’or, des descriptions minutieuses font de ce livre comme le précédent bien plus que de simples polars, à découvrir très vite.
32) Fermé pour l’hiver de Jorn Lier Horst
Présentation de l’éditeur
Un cambrioleur cagoulé est retrouvé assassiné dans un chalet du comté de Vestfold, au sud de la Norvège. William Wisting, inspecteur de la police criminelle de Larvik, une ville moyenne située à une centaine de kilomètres d’Oslo, est chargé de l’enquête. Très vite, la situation se complique. Le propriétaire du chalet, un célèbre présentateur de télévision, reste étrangement injoignable. Un homme mystérieux agresse Wisting en pleine nuit et lui vole sa voiture alors qu’il quitte la scène du crime. Pire, le cadavre du cambrioleur est dérobé à la morgue avant d’avoir pu être autopsié et l’incendie d’un appartement détruit des indices essentiels à l’investigation. Pour corser le tout, la propre fille de Wisting se voit mêlée à l’enquête quand elle découvre un second corps à la dérive dans une barque. Et pendant ce temps, des oiseaux morts tombent du ciel comme des mouches, dans ce comté bien tranquille…
Mon avis
C’est le deuxième de l’auteur, l’action se situe de nos jours en Norvège Wisting le policier enquête et il se retrouve face à sa fille journaliste, pas d’affrontements entre eux mais des angles de vue différent qui rendent le livre intéressant, parallèlement à l’enquête on suit des gens venus de l’Est, voleurs  par nécessité « ils manquent de tout dans leur pays alors que les norvégiens sont si riches…. »
J’ai beaucoup aimé ce livre que je vous recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *