Au Phil de Lo

3 octobre 2018
de Lorence
2 commentaires

Moi après mois Septembre

Regarder ce mois et ne pas être ravie de ma production / Bloquer un châle tout doux et aux mailles tricotées d’amitié / Maudire Jebi le typhon qui transforme un vol direct de 11H30 en galère de 2 jours avec un bébé de 8 mois / Lâcher enfin la pression à leur arrivée à bon port / Prendre la route vers un gite de France connu et aimé / Y retrouver avec plaisir 5 ans après son hôtesse et papoter comme si on s’était vu la veille / S’arrêter en route à Mondial Tissus à Tours et se régaler / Visiter le festival international des jardins à Chaumont sur Loire / En apprécier la poésie et le coté quelquefois déjanté / Se régaler de figues fraichement cueillies / Arpenter les rues de Chedigny et admirer les nombreux rosiers / Manger une délicieuse tarte à l’orange à la pâtisserie Bigot d’Amboise et retrouver le gout de celle d’Isabelle / Faire une pause sur la route de retour à Doué la Fontaine pour de futurs achats de rosiers / Arpenter la plage avec ma maman et se réjouir de son plaisir / Participer à une réunion amicale de bénévoles / Coudre un sac à projet pour une amie / Recommencer pour la 4eme fois une paire de chaussettes et enfin réussir le montage / Voir enfin sortir de son emballage ma serre pour être remontée dans notre nouveau jardin / Finir enfin la robe coupée depuis l’hiver 2016-2017

 

29 septembre 2018
de Lorence
2 commentaires

Ouvrages 8 # Tricot

 Je tricote peu pour des tiers, choisir une couleur, un modèle c’est déjà compliqué quand c’est pour moi mais encore plus difficile pour quelqu’un d’autre, j’ai toujours peur que cela ne plaise pas. J’ai pourtant osé et les deux ouvrages d’aujourd’hui sont des cadeaux .

Projets finis

 

Prémices pour Christine

 

Modèle : Premices de Mamie Thé

Fil : Single soie de Madelaine et Filibert coloris Baltrum

Aiguilles : 3,5

Prémices est un modèle que Mamie Thé à fait pour l’écheveau solidaire, un beau challenge entre designers et teinturieres pour aider la recherche médicale, pour en savoir plus je vous invite à aller sur le blog.

J’ai tricoté ce petit châle pour une amie, j’utilisais pour la première fois de la laine Madelaine et Filibert, 70% merino et 30%soie qui donne un fil tout doux, légèrement brillant et joliment nuancé, en plus Catherine la teinturière rencontrée au fil de la Manche est agréable, patiente et de bon conseil.

Le modéle est parfaitement expliqué et tricoté dans ce fil cela donne un joli résultat.

 

Chaussettes pour Phil

 

Modèle : sur mesure

Fil : Rohrspatz & Wollmeise laine à chaussettes (80% laine et 20% polyamide)

Aiguille : 2,5

Enfin finies pour l’hiver prochain ces chaussettes.  Phil est grand et même trés grand donc les pieds sont en proportion heureusement j’ai suivi le tuto de Mélina pour monter les deux chaussettes en même temps, pas de syndrome de la deuxième chaussette, celle que l’on n’arrive pas à finir et en plus quand on crée le patron au fur et à mesure on est sur de tricoter deux chaussettes identiques.

La couleur choisi par monsieur s’est avérée une fois bobinée fort triste mais comme la laine est douce ça lui convient.

 

Projets en cours

J’avais acheté en 2017 le Mystery Christmas de Berangere Cailliau, en plus du modèle il y avait la laine pour le tricoter et je remets d’autres chaussettes sur mes aiguilles mais cette fois ci en 36.

 

 

 

 

26 septembre 2018
de Lorence
Un commentaire

Challenge polar et thriller (2)

5) La grande révolte de Paul Doherty

Présentation de l’auteur :

Juin 1381. L’heure de la Grande Révolte a sonné. L’armée rebelle marche sur Londres, déterminée à renverser aussi bien l’Église que l’État. Le régent, Jean de Gand, a pris la route du Nord, laissant son jeune neveu, le roi Richard II, sans défense.
Pendant ce temps, frère Athelstan est appelé au monastère de Blackfriars : le prêtre Alberic a été retrouvé poignardé dans sa chambre, verrouillée de l’intérieur. Alors qu’Athelstan voudrait retourner à son église de St Erconwald pour offrir à ses paroissiens une protection contre le soulèvement paysan, il se retrouve à enquêter sur un régicide vieux de plus de cinquante ans. En quoi la mort de l’arrière-grand-père du roi, Édouard II, est-elle liée au meurtre d’Alberic ? Quand d’autres prêtres sont à leur tour exécutés, Athelstan comprend à ses dépens que, parfois, des secrets enterrés peuvent faire germer de nouveaux crimes. 

Mon avis : On retrouve tous les personnages de cette série qui se passe en Angleterre vers 1300, la révolte permet à l’auteur de décrire toutes les horreurs que peut faire une foule en colère ou des soudards ou….Un livre que j’ai trouvé à cause de cela pénible à lire mais heureusement l’intrigue est passionnante .

6) De sinistre mémoire de Jacques Saussey

Présentation de l’éditeur :

Deux jeunes trouvent la mort à Paris, victimes d’un tueur qui leur injecte de l’héroïne pure. Deux SDF subissent également un sort funeste dans les sous-sols de la gare de Lyon. La copie d’une lettre codée ancienne va parvenir à la police, et la mettre sur la trace d’une vieille histoire qui trouve sa source en Bretagne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le capitaine Daniel Magne et la jeune APJ Lisa Heslin vont tâcher de remonter dans le temps pour démêler l’affaire… mais celui qu’ils traquent est-il le vrai coupable, ou également une victime ?

Mon avis :Un roman assez noir de vengeance d’un crime de guerre , j’ai trouvé la description des traques du vengeur et de la police très prenante. Un bon polar et un auteur que je relirais.

7) Une illusion d’optique de Louise Penny

Présentation de l’éditeur :

Depuis qu’elle est enfant, Clara Morrow n’a jamais eu qu’un seul rêve : voir un jour ses tableaux exposés au Musée d’art contemporain de Montréal. Mais elle a bientôt soixante ans, et après des années d’échecs, elle n’y croit plus vraiment. Quand la consécration tant attendue finit par arriver, la joie est de courte durée : le lendemain du vernissage et de la soirée donnée chez les Morrow, une femme est retrouvée, la nuque brisée, dans leur jardin. La victime est une ancienne critique, jadis célèbre pour ses papiers assassins. Alors que les acteurs du monde de l’art étaient réunis à Three Pines, bizarrement, personne ne semble la connaître… Si Clara figure en bonne place sur la liste des suspects, ils sont nombreux, présents la nuit du meurtre, à avoir pu vouloir régler de vieux comptes. Dépêchés sur place, l’inspecteur-chef Gamache et son adjoint Beauvoir mènent l’enquête. Tandis que le tableau du crime prend forme, les deux agents découvrent que dans le monde de l’art chaque sourire dissimule une perfidie, que les mots peuvent tuer. Et que dans cette affaire, comme dans les portraits peints par Clara, les apparences sont parfois trompeuses.  

Mon avis : J’ai retrouvé avec plaisir le village de Three pines, ses habitants,  son bistrot, ses maisons et un nouveau crime. Peut-on oublier la méchanceté des gens, tel est le thème avec l’alcoolisme de ce roman, un très bon cru enrichi de deux doigts d’histoire d’amour, de quoi passer un bon moment.

Challenge polar et thriller par Sharon

 

 

 

20 septembre 2018
de Lorence
4 commentaires

Anniversaire

Aujourd’hui il y a 10 ans que j’ai ouvert ce blog d’abord sur Overblog puis sur WordPress, 10 ans déjà, certaines sont passées me voir puis ont abandonné, quelques fidèles aussi là depuis les premiers temps. Il est une mémoire pour moi, une petite page de vie, un endroit ou partager.

En 10 ans la famille s’est enrichie de 3 petits-enfants, quelques  membres s’en sont allés, des amies sont entrés dans ma vie et certaines sont sorties sur la pointe des pieds quelquefois après beaucoup d’années d’amitié. J’ai quitté ma région d’origine un peu sur un coup de tête, j’y ai gagné la mer pas très loin et de nouvelles découvertes mais la ville lumière me manque parfois et nous en prenons le chemin pour des escapades de quelques jours.

Et bien sur aujourd’hui c’est l’anniversaire de notre ainé, Bon anniversaire Vincent.

17 septembre 2018
de Lorence
2 commentaires

Blogcast # 7 (Couture)

Projets finis

Deux tee shirts finis!

Modèle : Erell tiré du livre Coudre le stretch de Marie Poisson

Tissu du stock : un jersey de qualité très moyenne que je veux déstocker, au pire un futur haut de pyjama.

Le livre de Marie poisson est vraiment Le livre pour coudre le jersey, simple et complet avec un grand choix de modèles.

Modéle : Carvi de Christelle Beneytout

Tissu : Self tissu à Quimper

Déjà réalisé plusieurs fois ce patron est une valeur sure, j’ai juste modifié les manches un peu trop ajustées pour moi. Les explications sont limpides, la coupe prés du corps mais pas trop. Le tissu s’est avéré de très bonne qualité.

Projets en cours

Des gigoteuses pour le petit dernier, un sac à projet selon le tuto de Petit panda et finir une robe Arum coupée depuis début 2017!

 

13 septembre 2018
de Lorence
Un commentaire

Blogcast 6# Tricot

Projets finis

Modéle : Mucha de Nadia Crétin-Léchenne

Fils : La fée fil Mérinos SW coloris Casim et Skein Queen Crush coloris Lily Hill

Aiguille : 3,75

J’avais depuis un bon moment ce bel orange de la Fée fil dans mon stock ,prévu au départ pour se marier avec un fil dégradé sombre, après un essai cela n’allait pas du tout ensemble.

A l’Aiguille en fête sur le stand de Lil Weasel on m’a proposé un joli fil blanc/orangé qui convenait mieux.

J’ai monté une première fois mon châle en aiguille 4 comme conseillé sur le patron mais le résultat était très mou puis en 3,5 mais c’était trop petit et je ne voulais pas recalculer tout, je l’ai donc tricoté en 3,75.

Cela fait plusieurs fois que j’utilise de la Fée fil et la qualité est toujours au rendez-vous, la Skein Queen Crush  est d’une belle couleur, très douce mais n’a pas une grande tenue, j’ai obtenu un châle très douillet et la dentelle de NCL est superbe.

 Projets en cours

Toujours en cours, des chaussettes pour mon mari (bientot finies!) et un châle de Mamie-Thé.

 

 

 

 

 

 

2 septembre 2018
de Lorence
0 Commentaires

Moi après mois aout

Commencer le mois en fêtant l’anniversaire de Phil à la crêperie avec ma maman et deux de nos petits-enfants / Faire un tour à la mer / Se moquer gentiment de Phil qui a cassé le canapé lit de notre fils / Supporter les maux de tête liés à la chaleur / Retrouver encore une fois le plaisir de nager à la piscine / Visiter avec beaucoup d’intérêt une exploitation de plantes médicinales / Accueillir mon amie couturière et retrouver le plaisir de partager avec elle / Être touchée par Charlotte (la petite fille de l’amie) qui porte un gilet tricoté par moi / Mettre à l’abri des vieilles revues de nouvelles policières qui ont mon age / Aimer la nouvelle plate bande du jardin joliment colorée par un paillis de pin / Refaire en douceur les albums photos / Recevoir nos anciens voisins et prendre des nouvelles de notre ancienne maison / Partager un repas avec la sœur de Phil et son mari / Aimer le coté bon enfant d’Autrefois Challans / Cueillir des mures / Finir un châle qui une fois mis en forme partira chez une amie / Essayer d’accepter que les douleurs de bassin seront toujours la / Finir mes coutures prévus pour le mois de juillet / Avoir le cœur rempli de joie de voir notre ainé, sa femme et leur fils / S’émerveiller du sourire de Junnosuke bientôt 8 mois / Engranger plein de bonheur pour les durs mois d’automne et surtout d’hiver / Ne pas maitriser mes larmes après leur départ / Prendre la décision de ne plus s’absenter en aout, la Vendée attirant beaucoup de monde qui en profite pour passer nous voir / Apprécier vos gentils mots à la fin de cette rubrique / Être touchée par la fidélité de certains (et certaines).

22 août 2018
de Lorence
3 commentaires

Challenge polar et Thriller (1)

1) Le diable sur les épaules de Christian Carayon

Présentation de l’éditeur

Au cours de l’année 1924, un village isolé des montagnes tarnaises et menacé d’extinction est le théâtre de plusieurs assassinats atroces. Déjà les langues se délient et certaines superstitions ressortent… Malgré tout, la jeune institutrice Camille refuse de céder à ces croyances d’un autre âge et appelle à la rescousse son ami d’enfance. Cet ancien criminologue, connu pour ses enquêtes autour du paranormal et qui ne voit dans ces morts suspectes que des crimes perpétrés par la main de l’homme, va mener l’enquête à sa façon… mais l’assassin l’a positionné sur son échiquier diabolique. Tout n’est désormais que tactique et manipulation.

Mon avis : En 1924 les cicatrices de la première guerre mondiale ne sont pas completement fermées, les corps et les ames sont encore meurtries, pour ceux qui sont revenus plus rien ne sera pareil, c’est le cas pour Maxime le criminologue qui enquete sur ces meurtres, il retrouve Camille qui l’a éconduit juste après la guerre. Une époque, des gens frustres bien décrits, un bon livre qui se lit bien même si sa fin n’est guère morale…….

2) Un innocent à l’Old Bailey d’Anne Perry

Présentation de l’éditeur

Le fils de Sir Thomas Pitt, Daniel Pitt, jeune avocat, est sur sa première affaire. Alors que sa plaidoirie – décisive – s’annonce, il est convoqué au tribunal de l’Old Bailey où se déroule un procès retentissant. Un écrivain est jugé pour le meurtre brutal de son épouse. Daniel doit seconder l’avocat de la défense.
Mais bientôt, le jury déclare l’accusé coupable. L’écrivain continue de clamer son innocence, arguant être la victime d’un coup monté. On chercherait à empêcher la parution d’un de ses textes sulfureux impliquant l’inspecteur Victor Narraway. Si l’homme est un personnage public, il est aussi l’ami et le mentor de Sir Thomas Pitt lui-même. Avec les réputations de ses proches en jeu, Daniel a vingt et un jours pour découvrir la vérité et éviter la pendaison d’un innocent.
Mon avis : J’ai suivi avec régal les enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt, leur rencontre lors du meurtre de la sœur de Charlotte, leur vie, leurs proches, la naissance de leurs enfants,  dans cet opus leur fils devenu avocat cherche la vérité, quelle bonne idée a eu Anne Perry, même si je ne me lasse pas de ces livres l’enquête faite par un avocat m’a ravie, l’accusé n’est guère sympathique mais Daniel s’entête surtout pour sauver la réputation de son père et d’un couple de proche. Un très bon cru.

3) Les arbres en hiver de Patrick Eris

Présentation de l’éditeur :

Dans les montagnes du Jura, par un long hiver enneigé, on tue des familles de façon particulièrement violente. Un tueur en série d’un genre nouveau. En temps normal, une telle affaire mobiliserait les foules et la police. Sauf que dans une société en pleine dégénérescence ou seul compte un jeu de téléréalité qui obsède la nation, personne ne s’inquiète de ce qui se passe au fin fonds de la plouquie.
Seul un adjudant de gendarmerie et ses subordonnés décident de lutter contre l’indifférence générale. Même s’ils sont complètement dépassés par la situation, ils vont s’acharner à découvrir la vérité et sauver des vies. Et notre adjudant de gendarmerie a pour lui un avantage : il parle à la forêt, et la forêt lui parle.

Mon avis : Un livre que j’ai offert à ma maman à cause de son sous-titre « meurtres en série dans le Jura » ( elle est franc-comtoise), j’ai bien aimé mais je me demande si le manque de moyens dans la gendarmerie française est aussi fort que décrit, si c’est le cas c’est lamentable.

 

 

4) Nid de vipéres d’Andrea Camilleri

Présentation de l’éditeur :

Malgré sa longue expérience en terre sicilienne, le commissaire Montalbano doit reconnaître que jamais il n’a été confronté à pareille affaire : un homme tué deux fois. Barletta, affairiste détesté, usurier qui a ruiné bien des malheureux, don juan compulsif qui n’hésite pas à recourir au chantage pour parvenir à ses fins libidineuses, a d’abord été empoisonné par une femme qui a passé la nuit avec lui, puis a reçu une balle dans la tête par quelqu’un qui le croyait encore vivant. En plongeant dans le passé fangeux de Barletta, le commissaire va se trouver face à ses deux enfants, Arturo, que l’usurier voulait déshériter, et la très belle Giovanna. Aidé non seulement par la fine équipe du commissariat de Vigàta, mais aussi par un mystérieux vagabond qui siffle comme un rossignol, Montalbano découvrira que l’amour et la vilenie peuvent avoir le même visage.

Mon avis : Toujours un plaisir de retrouver Montalbano, la tournure des phrases peut surprendre avec l’utilisation d’un « patois » mais je m’y suis habituée et je trouve que cela donne du caractère au récit.

 

Challenge polar et Thriller 2018/2019

 

17 août 2018
de Lorence
Un commentaire

Blogcast#5 (couture)

Projets finis

 

Pour ma belle-sœur qui adore le rose j’ai cousu le sac à projets de Mélina. Les tissus viennent de Self tissu à Lorient (du choix et des vendeuses très aimables).

 

Je ne couds pas quand mes petits-enfants sont à la maison mais Madeline avait une demande « Marie elle a besoin d’une jupe et d’un pantalon » Marie c’est sa poupée, une corolle de 36 cm alors j’ai fait une jupe, un pantalon, et il ne fallait pas qu’elle soit torse nu alors j’ai rajouté un petit haut assorti et ensuite avec l’aide d’un patron trouvé sur le net j’ai cousu une robe, et en fouillant dans mes tissus j’ai trouvé un autre joli coupon alors j’ai cousu une deuxième robe …

 

 

 

Le dernier jour j’ai voulu lui faire un petit haut en broderie anglaise mais c’était trop transparent alors je l’ai fait réversible, je n’ai pas eu le temps de faire une photo.

Madeline était contente et Marie aussi!

 

Projets en cours

Les deux tee shirts que j’avais prévu de faire sont en panne, ils sont cousus mais il reste les ourlets,  avant de les faire à l’aiguille double je mets de l’adhésif double face hydrosoluble, cela donne un plus joli résultat et bien sur je n’en avais plus assez, des que Rascol m’aura livre je les finirais.

Je n’ai pas encore réfléchi à mes prochaines coutures mais cela devrait venir une fois les tee shirts finis, je veux déstocker mon tissu.

1 août 2018
de Lorence
3 commentaires

Moi après mois juillet

Regarder avec beaucoup d’émotion le transfert de Simone et Antoine Veil au Panthéon /  Apprendre avec tristesse le décès de la maman de mon amie CLJ / Commencer un châle avec la merveilleuse laine de Madelaine et Filibert /  Accueillir pour une semaine les enfants de notre cadet / Aller avec eux à la mer /Lire un joli livre d’une blogueuse suivie depuis longtemps / Nourrir au Zoo des loriquets / Apprécier l’invitation de voisins de permettre aux petits de se baigner dans leur piscine et passer avec eux un agréable moment / Préparer en cachette de la pâte à crêpes / Se délecter de l’appétence pour la lecture d’Antonin / Essayer un autre modèle de châle, le premier choisi ne me plaisant pas / Coudre à la demande un pantalon pour une poupée / Ramener les enfants à leurs parents / Assister en partie à la finale gagnée par les bleus et se réjouir pour eux / Défaire mes deux essais au tricot et recommencer  en reprenant mon premier modèle avec obstination / Recevoir des amis essonniens venus dans la région et être heureuse qu’ils ne nous aient pas oubliés / Essayer vainement de lire Le diable rebat les cartes de Ian Rankin / Tester avec délices la piscine de Saint Hilaire de Riez / Visiter une bourrine maison traditionnelle des marais et apprécier le site / Essayer un nouveau matelas en espérant enfin trouver celui qui conviendrait à mon dos /Reprendre la couture en essayant de diminuer mon stock / Être soulagée en apprenant la réussite de l’opération cardiaque sur une petite fille née au début du mois /  Maudire ce mois qui voit le décès du père d’une autre de mes amies / Recevoir pour une autre semaine Antonin et Madeline nos petits enfants / Faire dans une journée une jupe, un pantalon et une robe (pour la poupée) et finir la journée avec une poche de glace pour calmer mon pouce.