Ricochet

J’avais acheté cette laine à Paris pensant faire quelque chose pour Junnosuke (3 ans et demi) mais j’ai hésité à cause de la couleur, j’aime beaucoup ce rouge mais j’avais peur que cela fasse petite fille, déjà qu’avec ces cheveux longs il est quelquefois pris pour une fille…. alors j’ai tricoté pour son petit frère Takumi (bientot 6 mois) .

Le modèle Ricochet est de Nadia Crétin-Léchenne. J’ai utilisé de la DMC Wooly tricotée en 3,5. Les explications sont claires et cette qualité de laine très agréable à tricoter.

Les robes

Je ne pensais pas me refaire une robe Lucie de République du chiffon même si j’aime énormément la mienne mais quand j’ai vu cette superbe double gaze curry avec ses fleurs brodées je n’ai pas hésité, j’ai juste un peu diminué l’encolure dos. La double gaze s’effilochant beaucoup j’ai dessiné des parementures pour un résultat propre.

La deuxième est une adaptation du modèle Badiane de Christelle Beneytout, ce jersey est d’une grande douceur il m’en restait un morceau suffisant. Je l’ai juste rallongé pour avoir une robe au lieu d’un tee-shirt.

Une première

Beaucoup de mes coutures sont faites à partir de patrons déjà validés mais souhaitant de temps en temps oser je me suis lancée dans la réalisation de la combi Lisboa d’ Ikatee, elle va du 6 mois au 4 ans et est déclinable en version manches longues, manches courtes et sans manches, jambes longues et jambes courtes et deux sortes de col, il y a aussi de jolies poches en forme d’animaux.

Pour la première je n’ai pas fait les poches et ai choisi la version estivale avec les finitions en bord cotes, j’ai cousu du 6 mois pour mon dernier petit-fils. Première aussi pour les pressions métal dont une est un peu décalée mais je n’ai pas trouvé comment l’enlever, je suis quand même contente du résultat et espère que cela ira à Takumi.

Un peu de tricot pas trop printanier

J’aime bien avoir deux encours tricot dont un plus nomade qui ne demande pas trop de réflexions et ce sont souvent des chaussettes j’avoue. Celles ci sont pour Philippe mon mari, non il n’a pas de grands pieds mais pour celles qui le connaissent elles savent que c’est proportionné (1m92 tout de même).

La laine est de la Malabrigo socks coloris Primavéra, elle est très douce et très agréable à tricoter.

Les jersey de mai (suite)

J’ai remarqué que je manque de tee shirts manches courtes donc muni du patron Carvi de Christelle Beneytout j’en ai fait un premier en supprimant juste les fentes de coté, ce tissu a une élasticité faible mais le tee-shirt me va (ouf).

Pour le suivant j’ai modifié l’encolure pour qu’elle soit ronde, toujours sans les fentes de coté, j’aime beaucoup ce tissu lumineux.

Les deux tissus proviennent de tissus.net

Avril et mai en jersey

J’ai découvert la boutique Tissus.net qui est une vraie mine, de beaux tissus avec le maximum de renseignements pour chacun notamment le poids, la possibilité d’avoir des échantillons m’ont permis de passer une première commande, bien emballé le colis est arrivé dans les temps annoncés. Je porte beaucoup de tee shirt et je ne trouve pas toujours d’imprimés qui me plaisent et sur ce site le choix est vaste.

J’ai d’abord choisi un imprimé coloré dinosaures sur fond blanc pour mon petit fils, j’ai repris le patron Sinbad de Petits D’om, je suis passé à du 6 ans en n’ajoutant pas de marges de couture. Cela permet d’avoir un « petit  » 6 ans. Les manches auraient peut être méritées d’être un peu plus longues. Pour l’encolure je n’ai pas suivi le patron et j’ai fait selon mon envie.

Avec le même patron j’ai récidivé avec un tissu vendu en panneau, d’un côté il y a le motif sur un fond de couleur et de l’autre côté les mêmes dessins mais plus petits, à vous de composer avec. Le col lui est plus classique.

La suite arrive trés vite….

Olive

J’ai tricoté un pull pour Junnosuke, c’est un patron d’Hel et Zel gratuit sur Ravelry Petit Cassiopé je l’ai tricoté en laine Kremke qualité Bébé soft wash. Les explications sont très claires et vont du 1 au 12 ans, il existe aussi pour adulte sous le nom Cassiopé.

La laine est douce mais elle s’allonge un peu au lavage, il faut donc veiller à ne pas étirer le tricot quand on le bloque.

Le vert est un peu plus olive

Couture de mars

L’opération ¨utilisation des chutes de tissu¨ continue. Après essai le Sinbad que j’avais cousu me va bien, j’ai donc récidivé. Comme j’avais fait une boulette au niveau du col ( mauvaise idée de mettre la couture de la bande d’encolure au milieu du dos et pas dans le prolongement de la couture d’épaule ) j’ai fait comme une petite étiquette pour cacher mon erreur.

Le dos est dans le même tissu que les manches.

Comme j’avais assez de tissu uni pour assortir à une chute de tissu qui m’était destinée j’en ai profité pour le coudre dans la foulée, modèle Carvi de Christelle Beneytout .

Seule modification : la suppression des fentes de coté. J’envisage de refaire ce modèle mais avec une encolure ronde.

On voit bien la difficulté d’obtenir avec les photos la même couleur, les manches et les dos des deux vetements sont faits avec le même tissu et on ne dirait pas….

Ya Ka

Une fois de plus j’ai fait appel à Karen du blog Yakafaire, elle trouve toujours de belles idées pour ces réalisations. Je voulais un protège carnet de santé pour Takumi le dernier né, Karen a su marier le Fuji-Yama pour représenter le pays de sa maman et la tour Eiffel pour la ville de naissance de son papa (et aussi la sienne). Toujours un peu du tissu du kimono transmis par son autre grand-mère qui malheureusement n’est plus parmi nous. Et voila le beau résultat.

J’ai emprunté la photo de Karen ayant déjà mis sous pli le protège carnet de santé pour l’expédier aux parents, ils ont eux aussi aimé, et vous?

Gilet Margot

J’en ai mis du temps à le finir mon gilet Margot, je voulais un gilet pour la belle saison qui aille avec tout, j’ai choisi le modèle Margot de Along avec Anna, je l’ai tricoté avec la laine de Madelaine et Filibert Qualité Big sock qui contient 25% de nylon et 75% de mérinos coloris Liège, aiguilles 3.5. Ce fil est fin ce qui donne un tricot léger et qui conviendra bien aux fraicheurs estivales. Caroline m’a motivé pour le finir et me brodant les boutonnières et en cousant les boutons.