Défi litteraire (6)

Bonjour

J’ai lu mon dernier livre dans le cadre du défi littéraire, le club des policiers yiddish de Michael Chabon mon choix pour le continent américain.

J’ai du m’accrocher pour ne pas lâcher mon livre pendant les premières pages (les 100 premières en fait) l’auteur utilise un vocabulaire fait de yiddish et de mots en argots dérivé du yiddish et il est vite pénible de devoir se référer au glossaire sans arrêt. Une fois habituée j’ai été prise par l’histoire, le peuple juif bouté de Palestine après la seconde guerre mondiale a été accueilli pour un temps en Alaska, la rétrocession arrive à sa fin, un messie potentiel a été découvert mort et deux policiers yiddish enquêtent sur ce décès. Chassé croisé de rabbins porte flingues, de joueurs d’échecs, espoirs en tout genre pour retrouver une terre après cette rétrocession, ce livre me plaisait bien avant ses dernières pages et sa fin fumeuse à mon avis, je ne peux vous la dévoiler mais franchement je l’ai trouvé nulle.


Même si je n’y ai pas fait des découvertes exceptionnelles j’ai bien aimé faire ce défi que j’ai fini pour la lecture juste à temps.

Merci Catherine.

2 réflexions sur « Défi litteraire (6) »

  1. comme toi, j’ai eu du mal à accrocher au début malgré ma connaissance des termes yiddish, hébreux …(Je me suis même demandé comment on pouvait le lire sans une solide culture juive !) Je trouve
    le début trop dépressif mais passé ce cap, quel amusement ! C’est sûr la fin est fumeuse, mais on peut dire que le coeur du livre est une vraie réussite.
    bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *