Il a jamais tué personne, mon papa

Le papa de Jean-Louis Fournier, il est docteur, un très bon docteur même et il est souvent fatigué, très fatigué et quand il est très fatigué c’est plus le même papa, J.L. Fournier il a 2 papas le gentil et le fatigué (doux euphémisme pour dire que dans ce mot fatigué il faut lire que son papa a bu).
Par petites touches J.L. Fournier raconte le quotidien avec ce papa, beaucoup de tendresse, de la tristesse aussi mais jamais de misérabilisme.
J’ai aimé ce livre, le ton employé, que l’auteur ait choisi que ce soit l’enfant qu’il était qui  raconte.
Et j’ai été touché par les mots de l’adulte adressé à son père en fin de livre « Maintenant j’ai grandi, je sais que c’est difficile de vivre, et qu’il ne faut pas trop en vouloir à certains, plus fragiles, d’utiliser des « mauvais » moyens pour rendre supportable leur insupportable ».

Un nouveau livre de cet auteur vient de sortir ‘Ou on va papa », (prix Fémina 2008) il y raconte l’histoire de ses 2 fils nés  » avec de la paille dans la tête ».

2 réflexions sur « Il a jamais tué personne, mon papa »

  1. merci de signaler ce livre ainsi que l’autre qui vient de paraître ; je n’ai encore lu ni l’un ni l’autre, mais ai entendu l’auteur, ces jours-ci, dans un interview sur France-Culture. Ton article confirme mon impression lors de la diffusion de l’émission : A LIRE !
    amicalement, martine

  2. Je ne les ai pas lu mais tu me donnes envie de les lire ! Dans un autre genre, sa grammaire impertinente m’a fait mourir de rire, puis il restera à jamais le père de la Noiraude.
    Merci de nous faire partager tes lectures.
    BIZ
    Sophie
    Ps : j’ai essayé de t’envoyer un mail mais il est méchamment revenu… et sur mon blog, l’adresse du tien est erroné (.fr au lieu de .com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *