Jolie Maman

Bonjour

Cette semaine Jolie maman (autrement dit la maman de Phil) a de nouveau fait un accident cardiaque, hier soir nous sommes allés la voir, elle est bien sur très fatiguée mais si il n’y avait que ça, la maladie d’Alzheimer mange sa mémoire, même si aujourd’hui elle nous reconnaît, elle ne se rappelle plus qui est venu la voir, qui lui a téléphoné, ce qui lui est arrivée, pourquoi elle est là, elle croit qu’une de ses filles l’a appelé fille qui nous a malheureusement quittée il y a 3 ans et demie, par moment quand nous lui parlons je vois ses yeux devenir ceux d’un enfant qui ne comprend pas ce qu’on lui dit. Tout cela me fait beaucoup de peine, j’ai eu beaucoup de mal au début à me faire accepter mais depuis de longues années nous nous sommes apprivoisées, chacune a compris que nous aimions la même personne chacune à sa manière : Phil.
En plus de mon propre chagrin, je vois le visage de mon Phil creusé par sa peine et je ne sais comment l’aider, seulement être là et c’est pas beaucoup croyez-moi.

Je vous souhaite à toutes un bon week-end, profitez de ceux que vous aimez.

5 réflexions sur « Jolie Maman »

  1. Ohhh, que c’est dur, être en face de quelqu’un qui se « vide » petit à petit, c’est terrible, quand la personne en face n’est plus là vraiment, qu’il n’y a plus de partage, c’est d’une tristesse infinie. Je comprend que ton Phil soit très touché, peut être même plus que si sa maman avait un problème physique, mais tu es là et malgré ce que tu dis, c’est énorme ! Puis il faut en profiter pour parler des souvenirs heureux, sortir les photos : les souvenirs anciens sont ceux qui s’effacent le plus lentement, elle sera ravie de voir que son esprit fonctionne encore, que si elle oublie ses clés, elle n’a pas oublié son enfance, ses enfants… car elle doit être bien angoissée elle aussi.
    Je vous envoie tout mon affection et mon soutien !
    bizzzz

  2. Je t’apportes aussi mon soutien,qu’est ce que l’on est mal quand un père ou une mère est malade comme cela, on a du mal à garder que les bons moments, heureusement que Phil t’a toi!

  3. Même si on a l’impression de ne pas être utile, je crois que l’essentiel est d’être auprès de la personne. C’est le plus beau cadeau qu’on puisse lui faire et la plus grande des aides. Bon courage à tous les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *