Le rouge du péché

Bonjour

Appâtée par le volume précédent, je me suis plongée dans le nouveau volume d’Elisabeth George « Le rouge du péché »

Après la mort de sa femme et de son fils, l’Inspecteur Thomas Linley aristocrate anglais erre le long des côtes de Cornouailles, il aperçoit le corps d’un alpiniste tombé d’une falaise et là il va se trouver contraint d’aider à l’enquête car très vite il va s’avérer qu’il s’agit d’un meurtre. Scotland Yard désireuse de récupérer son flic, qui a démissionné suite au drame qui a ravagé sa vie, envoie pour aider les policiers locaux, l’adjointe de Linley : le Sergent  Barbara Havers. Tout les sépare, lui 8eme comte d’Asherton, élevé dans les meilleurs écoles, elle venant de la banlieue de Londres, allure improbable, vêtue de fringues limite du clochard et pas toujours propre, coiffée à la va vite, s’alimentant avec ce qui lui tombe sous la main, mais doté d’une intuition et d’une opiniâtreté  hors pair.
Leurs débuts furent difficiles, Barbara n’ayant pas beaucoup de sympathie pour les gens de la haute, ils ont appris à se connaître puis à s’apprécier et si une personne  peut ramener L’inspecteur c’est elle.

Ce livre parle avant tout pour moi de chagrin, de deuils, doit-on passer à autre chose après le décès d’un proche, le trahit-on en continuant à vivre? J’ai retrouvé Linley et Havers avec plaisir même si ce volume est empreint de tristesse. Tous les personnages ont des comptes à régler avec leur passé, certains arriveront à passer à autre chose sans trahir leur passé, d’autres pas.

 Je vous le conseille vivement mais je pense qu’il faut lire la série dans l’ordre car la force de ces volumes est dans l’évolution des personnages, pas seulement le duo mais aussi les gens qui les entourent.

2 réflexions sur « Le rouge du péché »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *