Le syndrome de la deuxième

Le syndrome de la deuxième, kesako? C’est quand on fait une chaussette et que l’on ne vient pas au bout de la deuxième . Moi mon syndrome je l’ai eu à l’envers! La premiere m’a paru longuuuuuuuuuuue et la deuxième pas, pourquoi? Peut-être parce que la numéro un était tout en tâtonnements et une fois les repères pris, la numéro deux était plus facile et tout cas j’ai fini juste le 20 mars donc avant le début du printemps.

 

Je me suis inspirée de ce livre

 

Chaussettes.jpg

 

du blog de l’auteur, du montage de Judy Becker,  et du talon en rangs raccourcis , merci à tous et toutes de leur partage.

 

Chauss-P.JPG


5 réflexions sur « Le syndrome de la deuxième »

  1. Alors là, c’est la première fois que je lis que la 2ème chaussette donne plus d’allant que la 1ère 😉
    Pour éviter ce petit syndrôme, je mets en route les deux chaussettes en même temps et je me force à faire 10 rangs à tour de rôle sur l’une et l’autre 😉
    Superbes chaussettes dans ce bleu dégradé !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *