L’épouvantail

Un nouveau Michael Connelly, chouette!


J’ai retrouvé avec plaisir Jack Mac Evoy reporter au LA Times et Rachel Walling du FBI, Jack est viré de son journal, compression de personnel oblige, il veut faire un grand article avant de partir et décide d’enquêter sur un meurtre commis par un petit dealer, il tombe sur un tueur en série. Outre l’enquête ce livre décrit avant tout la chute de la presse écrite concurrencée par le net, la facilité avec laquelle les hackers mal intentionnés peuvent pénétrer dans notre vie.


Connelly en plus de l’intrigue nous permet à chaque fois d’entrer dans des univers différents avec un sens du détail très précis, on ne retrouve pas dans chacun de ces volumes les mêmes personnages ils vont et viennent et c’est très plaisant de les retrouver quelques tomes plus loin un peu comme des amis perdus de vue et retrouvés.


J’ai aimé ce nouvel opus comme les précédents.

1 réflexion sur « L’épouvantail »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *