Petit vécu

Bonjour

Chaque mois pour des raisons familiales je me rends à la poste pour envoyer des sous au Japon et à chaque fois c’est une mini aventure, d’abord la queue (je n’en veux jamais aux postières elles subissent et ce n’est pas elles qui décident s’il faut du personnel ou pas).
Quand arrive mon tour le même scénario se répète à chaque fois, après avoir annoncé mon souhait, la guichetière appelle une collègue pour qu’elle prenne le versement (pas d’un montant énorme mais quand même trop élevé pour le guichet!) je dois ensuite sonner à une porte, on m’ouvre et je me retrouve dans une pièce de la taille d’un timbre-poste (normal à la poste) avec un guichet sécurisé, je mets mes sous, le dame compte et me donne un reçu. Ensuite retour au guichet ou il faut passer devant tout le monde pour entamer la grande aventure : la saisie du bordereau! Alors en fonction de la personne que j’ai en face de moi je rigole ou pas, l’une ne sait pas faire, une deuxième sait faire et tape vite, la troisième toujours très gentille a toujours beaucoup de mal avec l’adresse (qui est en écriture latine bien sur) elle tape avec un doigt et très très lentement et avec beaucoup de vigueur, pauvre clavier.

Quand je sors enfin de la Poste je soupire un grand coup et me dit « encore un de fait, on verra la prochaine fois » 🙂

5 réflexions sur « Petit vécu »

  1. Les passages à la poste sont toujours une grande aventure! En parlant de poste, j’ai bien reçu ton enveloppe : merci tout plein! Toutes tes attentions m’ont vraiment touchée!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *