Au fil du mois de juin

Essai de tawashi ce mois ci, les tawashi sont des éponges que je crochète avec de la laine créative bubble de Rico, c’est rigolo à faire mais ça gratte un peu les mains, une fois mouillée elle s’adoucissent.

J’ai enfin fini mes chaussettes commencées en décembre dernier. D’autres rejoindront bientôt mes aiguilles.

En couture je continue mes copies, d’abord un short décathlon introuvable depuis des années en magasin. Premier essai avec un jersey un peu souple, le prochain sera fait en crêpe bleu marine.

J’ai abandonné la combi jazz de Ready to sew, trop compliquée pour moi pour l’instant à ajuster. Les patrons de la robe Mana et de la combi short de feu Chez machine seront surement vendus, les pinces poitrine partent des épaules (au moins sur la robe) et je suis incapable de faire un ajustement de poitrine sans « abimer » la ligne des vêtements.

Je suis sur une robe Lucie de République du chiffon qui me semble mieux convenir.

Sur les vêtements en dehors de mon « corps de rêve » je dois tenir compte de mes douleurs de dos, tout vêtement qui serre un tant soit peu le bassin génère très vite des douleurs violentes, adieu jean, pantalon en stretch, jupe prés du corps…. il faut faire avec je n’ai pas le choix.

Coté lecture un livre conseillé il y a quelques années par ma dealeuse favorite Joëlle du blog les battements de mon cœur, elle ne publie plus sur son blog mais sur Instagram. Même si je retrouve ses billets avec plaisir, son blog me manque surtout les petites histoires qu’elle racontait à partir d’une photo. Ce livre c’est Miniaturiste de Jessie Burton, une plongée dans un tableau que j’ai dévoré.

Malgré la fin du confinement nous avons choisi de rester chez nous cet été.

Les visites se sont enchainées en douceur, Nantes et la découverte du magasin de tissus Myrtille avec mon amie Caroline, le jardin Philippe Perocheau à Coex, Pornic, le jardin de la court d’Aron et pour finir le mois l’abbaye Saint Vincent à Nieul sur l’Autise. Ce dernier lieu parfaitement entretenu, aux mises en scène ludique n’est jamais ennuyeux et l’abbaye est de toute beauté.

Jardin de la Court d’Aron

1 réflexion sur « Au fil du mois de juin »

  1. c’est toujours avec impatience que j’attends le début de mois pour te lire et ce mois ci encore tu n’as pas chômé que ce soit en ouvrage ou en balades et quelles balades!!!!merci de faire partager ces jolies photos qui nous font voyager inutile de partir loin pour se régaler de beaux paysages .
    attendons maintenant de voir les ouvrages de couture .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *