Ensemble ou pas

J’ai d’abord commencé avec la jupe short Goji, j’ai suivi le patron à la lettre, l’intérieur des poches et la parementure d’ourlet ont été coupés dans un tissu que j’avais depuis fort longtemps.

J’avais commencé le Xyris d’Audrey Borrego en Skinny singles mais très vite je me suis rendu compte que je n’aurais pas assez de fil, j’en avais racheté mais la couleur n’était absolument pas la même.

Je suis donc part sur le coloris Taffy et finalement je ne regrette pas il ira avec ma jupe short.

Apprentissage

Apprentissage est un bien grand mot mais disons plutôt premiers pas.

Madeline ma petite-fille aura 10 ans le 23 septembre prochain, elle ADORE le violet. Chez Mercerine à Nantes j’ai trouvé un kit pour coudre un tote bag, tissus uni et imprimé, la sangle et le fil le tout assortis bien sur, les explications sont simples, nous avons commencé par tracer des traits sur un tissu blanc pour qu’elle apprenne à se servir de la machine à coudre puis une fois le tissu coupé elle a posé des pinces (plus facile et moins piquant que des épingles).

Elle a ensuite utilisé la machine.

J’ai repassé l’ouvrage fini et elle a posé avec son tote bag réversible.

Une combi

Je n’ai pas encore remis la combinaison de Ready to sew en route, mes ajustements sont faits mais je n’ai pas trouvé le tissu qui pourrait convenir donc en attendant j’ai essayé la combinaison Sirocco de Deer and Doe, elle se coud dans un jersey avec au moins 60% d’élasticité, j’ai d’abord fait une toile, trop large aux épaules que j’ai du descendre de deux tailles par rapport au reste, pour ne pas gâcher du tissu si elle ne m’allait pas, j’ai coupé la version short/ manches courtes.

Elle me va mais je ne sais pas si je vais assumer.

Noir et blanc

Une viscose que j’ai au moins depuis 6 ans voire plus. La tunique Sia qui rallongée se transforme en robe de plage (La Maison Victor 4/2021).

J’ai apprécié ce tissu qui se coud facilement. La seule modification que j’ai apporté c’est la coupe du devant au pli, je ne voyais pas l’intérêt de le couper en deux morceaux. le modèle est simple, il taille grand comme toujours La maison Victor, une tenue parfaite sur un maillot au bord de l’eau.

J’ai besoin de hauts unis pour assortir à des bas un peu colorés, j’ai donc cousu encore une fois le patron Badiane de Christelle Beneytout en noir cette fois ci.

Crocodiles et lamas

Pour Junnosuke toujours le modèle Sinbad en 6 ans, j’ai trouvé le tissu chez Myrtille à Nantes.

Pour Takumi j’ai testé le tee shirt Tokyo issu du livre d’Ikatee A la maison, le modèle est un peu plus large que le sinbad, la patte de boutonnage a un montage simple et efficace et surtout il y a une vidéo en pas à pas sur leur site.

Les mêmes mais pas pareils

Un même patron mais pour des résultats un peu différents.

D’abord pour Junnosuke en taille 6 ans, un imprimé voiture de pompier sur fond gris de bonne qualité, l’envers est gris foncé, manches courtes pour l’été.

Pour son petit frère Takumi une version en 2 ans avec patte d’épaules et pressions pour le coté pratique, un peu galère la pose des pressions mais papi a assuré comme un chef.

Ne pas rester sur un échec

Il y a longtemps j’avais cousu le patron gratuit de Deer and Doe le plantain, tee shirt évasé en bas et en version manches courtes ou longues. Je n’avais pas aimé le résultat surement du à la qualité du tissu utilisé. Comme j’en vois beaucoup sur le net j’ai décidé de faire une nouvelle tentative.

Avec un tissu du stock acheté il y a….j’ai fait une première version, rien à dire comme toujours avec Deer and Doe, un modèle bien taillé avec aucune mauvaise surprise, j’ai juste diminué l’encolure trop décolleté à mon gout.

Et voila mon deuxième plantain haut en couleur.

Mon mari avait craqué en automne sur un jersey très coloré. Je trouvais qu’il collait mieux à la belle saison, et vous?

Pour changer du bleu

Bleu, bleu, bleu et dire que je tricote un petit pull en bleu et une paire de chaussettes en …bleu!

J’ai depuis longtemps deux jersey double face dont je ne savais quoi faire, j’ai enfin trouvé une idée pour le blanc/rouge rouge/blanc, j’avais pensé à une marinière mais l’encolure ras de cou bof alors je suis partie du modèle Jeannette tirée du livre de Marie Poisson coudre le stretch. J’ai juste recreusé l’encolure.

Le tissu est très doux mais je ne suis pas sure de sa grande qualité, on verra bien.

Essais

En ce moment j’essaie beaucoup que ce soit en tricot ou en couture donc je défais, je rate je recommence en bref je produis peu et ce blog ayant de moins en moins de lecteurs/trices (sauf toi Nicole qui commente chaque article) ne m’incite guère à publier.

J’ai enfin réussi à me faire un pyjama, j’avais le tissu et le patron pour le pantalon mais pas moyen d’en trouver un qui me convienne pour le haut.

J’ai enfin trouvé la solution, j’ai découpé un de mes hauts devenu importable pour cause de « bouloches » et j’ai recopié chaque pièce. il tombe comme je le voulais.

Pour le pantalon j’ai utilisé celui de La maison Victor édition 1 janvier / février 2019, tous les avis que j’ai lu sur leurs patrons c’est que cela taille grand, en effet j’ai du retoucher les jambes trop longues et très très larges. J’ai un peu tâtonné pour trouver la bonne taille d’élastique. Après essai c’est bon il me va.

J’ai continué sur ma lancée et cousu un deuxième pyjama en jersey uni cette fois en rajoutant un flex pour l’égayer: