Pour changer du bleu

Bleu, bleu, bleu et dire que je tricote un petit pull en bleu et une paire de chaussettes en …bleu!

J’ai depuis longtemps deux jersey double face dont je ne savais quoi faire, j’ai enfin trouvé une idée pour le blanc/rouge rouge/blanc, j’avais pensé à une marinière mais l’encolure ras de cou bof alors je suis partie du modèle Jeannette tirée du livre de Marie Poisson coudre le stretch. J’ai juste recreusé l’encolure.

Le tissu est très doux mais je ne suis pas sure de sa grande qualité, on verra bien.

Essais

En ce moment j’essaie beaucoup que ce soit en tricot ou en couture donc je défais, je rate je recommence en bref je produis peu et ce blog ayant de moins en moins de lecteurs/trices (sauf toi Nicole qui commente chaque article) ne m’incite guère à publier.

J’ai enfin réussi à me faire un pyjama, j’avais le tissu et le patron pour le pantalon mais pas moyen d’en trouver un qui me convienne pour le haut.

J’ai enfin trouvé la solution, j’ai découpé un de mes hauts devenu importable pour cause de « bouloches » et j’ai recopié chaque pièce. il tombe comme je le voulais.

Pour le pantalon j’ai utilisé celui de La maison Victor édition 1 janvier / février 2019, tous les avis que j’ai lu sur leurs patrons c’est que cela taille grand, en effet j’ai du retoucher les jambes trop longues et très très larges. J’ai un peu tâtonné pour trouver la bonne taille d’élastique. Après essai c’est bon il me va.

J’ai continué sur ma lancée et cousu un deuxième pyjama en jersey uni cette fois en rajoutant un flex pour l’égayer:

Sweat partie

J’ai repris le patron de l’Usine à bulles le sweat Ysée en le simplifiant comme la dernière fois.

Le premier a été cousu dans un polaire alpin qui porte un nom étrange « Fleurs bombées », J’avais mal rectifié le patron et pour rattraper ma bévue j’ai fait la bande du bas du corps plus large, ouf ça va, il est assez long.

Le deuxième est en uni toujours en polaire alpin coloris pétrole, j’ai du défaire la bande d’encolure, la raccourcir et la recoudre, le tissu est plus extensible que celui du précédent. Les deux tissus viennent de Tissus.net.

Pyjama d’hiver

Après un test sur un pyjama short je me suis lancée sur la version hiver pour mon cher et tendre.

Pour le haut j’ai repris le patron Hercule d’Elsa et j’ai rallongé les manches, elles sont finalement un peu trop ajustées heureusement Elsa a complété son patron avec des manches longues, cela devrait être beaucoup mieux pour le prochain.

Pour le pantalon j’ai repris le patron Emil de La maison Victor, après avoir beaucoup tâtonné pour la longueur de l’élastique je l’ai enfin fini mais (car il y a un mais) pour assortir au haut j’ai utilisé du jersey de bambou, certes il est agréable mais beaucoup trop léger pour un pyjama d’hiver, ce sera donc un pyjama de printemps.

Avalanche de cols

Aux vacances de la Toussaint il faisait froid dans notre région j’ai donc cousu un col pour Junnosuke qui passait une partie de ces vacances avec nous, j’avais mis des pressions mais à l’usage cela ne me paraissait guère pratique.

Pour Noël je voulais en faire mais avec un autre modèle, heureusement Elsa a publié une vidéo sur Youtube montrant le pas à pas pour en coudre un. C’est assez facile en fait, deux rectangles de tissu, polaire ou sweat au choix trois coutures, on retourne et on ferme à la main l’ouverture qui a permis de retourner.

J’ai mélangé les tissus en essayant de correspondre au gout de chacun.

En haut ceux pour les enfants, an bas à gauche ceux de mes belles-filles et à droite ceux de mes fils et mon mari

Couture automnale enfants

J’ai acheté sur tissus net un coupon petit citron, il est divisé en 3 parties, une au centre avec un grand motif et de chaque coté des tissus assortis, de quoi s’amuser!

J’ai repris mon patron Sinbad de Petits d’Om, version manches longues en taille 6 ans.

Et comme le petit frère ne doit pas avoir que les vêtements du grand j’ai cousu pour lui un pyjama Cordoba d’Ikatee taille 1 an.

Automne

Les feuilles tombent et moi je complète ma garde robe automne hiver.

Une valeur sure chez moi le Badiane de Christelle Beneytout, l’avantage de réutiliser un patron c’est que le patron est déjà prêt :-), j’ai rajouté la couture à la main de la parementure pour éviter qu’elle rebique.

Le tissu vient de tissus.net, il est un peu mou, à voir sur le long terme

Ma deuxième couture est de la récup, j’avais cousu il y a fort longtemps un tee shirt plantain

J’aimais beaucoup le tissu du devant mais malheureusement celui utilisé pour les manches et les dos avait très mal vieilli, il boulochait endroit comme envers. Je l’ai donc démonté, recoupé avec mon modèle badiane plus confortable à mon gout et le voila comme neuf.

Ysee

J’ai dans ma garde-robe un seul sweat pas franchement seyant il faut le dire. Chez Diffus’laine à Saint Nazaire j’ai trouvé un chouette tissu de sweat, j’ai utilisé le patron Yzee de l’Usine à Bulle, j’ai simplifié le modèle en coupant le devant en un seul morceau. Pour coller à ma morphologie j’ai diminué les hauteurs corps et manches et fait la bande de bas du corps un peu plus large, j’aime beaucoup le haut des manches légèrement froncé.

J’ai enfin essayé et réussi la bande de propreté qui cache la couture encolure dos, même si on ne la voit pas quand c’est porté j’ai utilisé du biais liberty bonbons que j’ai depuis fort longtemps.

Le pyj du géant

Depuis le temps que je souhaitais coudre un pyjama pour mon mari….. Pas de patron, pas le bon tissu et surtout peur de rater cette couture. Mais au retour de quelques jours de vacances sur notre route il y avait Diffus laines (à Saint Nazaire) et enfin un jersey de belle qualité qui me semblait pouvoir convenir.

J’ai commencé par un pyjama short, le haut est le tee shirt Hercule d’Urban Fairy pattern, j’ai juste recreusé l’encolure un peu trop prés du cou selon moi. Pour le bas j’ai utilisé un patron de la Maison Victor édition 1 de 2019, pyjama long que j’ai recoupé en short long.

Puis arriva le test d’une nuit, résultat : validé YESSSSSSSSSSSSSSSS!

Dés que je trouve un autre tissu je passe au long et mon géant aura enfin des pyjamas à sa taille.

Yzia

Yzia un patron de l’Usine A Bulle ,une robe très ample. Elle a été vite cousue mais je l’ai laissé longtemps sur un cintre avant de faire les ourlets, avec les rayures un ourlet replié coupait les lignes et je n’aimais pas ,finalement l’idée est venue, tout simplement des ourlets roulottés, elle est confortable et me convient bien.