Je l’appelle cannelle…

Ça y est , je vous l’ai mis dans la tête?

Mais là il ne s’agit pas de chanson mais de couture. Christelle Beneytout a sorti il y a déjà quelque temps un patron de gilet le cannelle.

Je l’ai déjà réalisé une première fois mais je ne vous l’ai pas montré, la matière choisie un jersey gris matelassé lui donnait une allure pas terrible alors je l’ai vite rangé pour l’oublier.

Mais c’était sans compter sur le blog « christelle beneytout’s addicts » , blog des réalisations faites à partir des patrons de Christelle, j’y voyais de belles réalisations de cannelle, et en les examinant j’ai  vu quel  genre de tissu utiliser .

J’ai enfilé ma première version (qui s’avère une veste d’intérieur très confortable) pour vérifier si la taille coupée était la bonne. J’avais acheté chez Bennytex une maille milano un peu graphique pour en faire une robe mais à réception le tissu grattait trop.

Le lavage a un peu adouci le tissu, j’ai tout monté à la surjeteuse et là bingo elle me plait cette version, je suis réconciliée avec ce patron (et un peu avec moi même)

 

Le tissu a le tombé qui sied à ce modèle

Je vais essayer de trouver un tissu semblable clair pour une version plus printanière.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Petites poules

Je ne suis pour l’instant pas très inspirée par la couture de vêtements pour moi, je tourne autour des modèles, des tissus sans trouver l’inspiration. Pour la première fois j’ai un vêtement coupé depuis plusieurs semaines qui attend patiemment (ou pas) son montage……

Pour ne pas délaisser ma machine trop longtemps j’ai décidé de me faire une trousse pour un encours de tricot ou de crochet, j’ai pris les explications de la simplette de Karen, j’ai contrasté le fonds, cela n’est pas très compliqué, il suffit juste de bien préparer son extérieur et avec un tissu à sens de veiller à ce que le tissu soit dans le bon sens sur les deux faces de la pochette.

 

Tissus : tissus du stock du temps ou je faisais du patchwork.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Arum

Dire que j’ai tourné autour de ce patron serait un euphémisme!

Je l’ai acheté un peu après sa sortie chez sa créatrice Deer and Doe, Arum est une robe en jersey aux manches chauve-souris, cintrée par des découpes au dos, niveau débutante, et qui me semblait flatteuse pour toutes.

J’ai regardé les versions sur Internet, difficile de se rendre compte du rendu quand toutes celles qui la cousent font un 38 (ce qui n’est pas mon cas vu mon corps de rêve dixit #quefontmesmains) et puis la forme des manches me laissait dubitative, chauve-souris cela me semblait gênant sous les bras donc j’ai mis de coté.

J’ai sorti plusieurs fois le patron mais rien à faire cela ne venait pas. A l’occasion d’une balade dans le quartier du Sacré-Cœur j’ai trouvé un tissu rouge un peu texturé qui me semblait convenir, j’ai enfin recopié mon patron en rajoutant un peu en largeur au cas ou (finalement ce n’était pas nécessaire), le montage est simple et bien expliqué et c’est très rapide (surtout avec une surjeteuse), j’ai zappé la poche et rallongé les manches et le corps. le centre du dos est coupé dans l’autre sens du tissu, cette coupe étant très gourmande en tissu.

arum

Je n’ai pas encore passé le cap de vous présenter les vêtements sur moi, cela viendra….ou pas.

arum-deer-and-doe

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

LA cape

Dire que ce tissu est une c………ie à coudre c’est un euphémisme!

Après la robe de Madeline j’avais acheté de la panne de velours chez Dreyfus pour faire une cape pour Antonin. Murielle une de mes collègues m’avait montré avec un simple morceau de papier comment couper facilement la cape en pliant le tissu, ça c’était facile mais par contre coudre le bord qui roule est une vraie plaie, 1ère tentative ratée, les bords n’étaient pas droit et pas moyen de découdre, j’ai mis le tout de coté.

J’ai dit à Antonin mon petit-fils que je n’y arrivais pas mais lors de sa visite suivante il m’a demandé tout doucement sans reproche  » Ma cape Mamy tu as réussi? »

Alors j’ai coupé un autre morceau de ce satané velours. Avec l’aide d’une colle j’ai pu replier proprement le bord une 1ere fois avant de le piquer et là enfin c’est propre. Puis j’ai fait 2 bandes fines que j’ai retourné pour les liens et mis un ruban à cheval de l’encolure pour finir proprement et aussi tenir les liens, le bas à été laissé à cru.

p1000539

Elle est droite je vous rassure!

p1000540

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A partir d’un plantain

Plantain est un patron de tee-shirt un peu loose de Deer and Doe que j’utilise beaucoup, sur son site Eleonore propose de le transformer en robe babydoll, mais cela ne collait pas avec le tissu que je voulais employer.

Je voulais copier les robes en jersey rayé que j’ai trouvé chez Uniqlo l’année dernière, j’ai donc utilisé du jersey bleu marine et blanc, j’ai allongé le plantain de 30 cm et pour avoir un joli envers ai dessiné une parementure pour le col. Je suis satisfaite du résultat mais rajouterais à la prochaine des poches prises dans les coutures de cotés.

p1000317

Qu’en pensez-vous?

Enregistrer

Enregistrer

Zoziaux

Un tissu un peu surprenant pour moi pas trop fan de rose mais il m’a amusé.

p1000236

Après avoir un peu tourné autour j’ai choisi dans le transformer en Badiane de Chrystelle Beneytout. J’ai déja utilisé ce patron donc aucune difficulté.

p1000237

Pour le prochain j’ai prévu de rectifier l’encolure, un peu trop large pour moi.

Enregistrer

Enregistrer

En rouge et blanc

Toujours le plantain de Deer and Doe mais légèrement modifié, toujours du tissu de chez Metz Robert, et voila!

P1000134

Patron : Plantain de Deer and Doe

Modification : encolure rectifiée pour qu’elle soit moins décolletée

Enregistrer

Plantain à pois

C’est bien beau d’acheter du tissu chez un nouveau fournisseur , chez  Metz Robert pour être précise mais encore faut-il que la qualité soit là!

1er test avec un jersey bleu à petits pois roses, le patron choisi est une valeur sure pour moi le Plantain de Deer and Doe, la coupe est aisée, le tissu est souple sans être mou.

J’ai modifié l’encolure un peu trop décolletée à mon gout. Montage des épaules, des manches et des cotés à la surjeteuse, le reste à la machine à coudre. Petite fantaisie en surpiquant l’encolure en fil rose (grosse fantaisie pour ceux qui me connaissent bien car je déteste le rose).

Verdict : Jersey de bonne qualité, aussi facile à coudre qu’à porter. Quand mon stock aura baissé je reprendrais le chemin de ce fournisseur!

Plantain

 

Jasmin

Jasmin est un patron de Cozy Little Word, Tee-shirt loose avec un empiècement  et des fronces au dos.

J’ai choisi de faire une toile avec  un jersey souple et un peu lourd.  Ayant fait avec Christelle l’atelier  « Fantastique surjeteuse » ou elle nous a appris à faire le roulotté, j’ai essayé de faire un ourlet de cette manière (avec mes notes et la notice de ma surjeteuse) et Bingo j’ai réussi :-). Pas de difficultés particulières, le modèle tombe bien mais je n’ai pas aimé la façon de faire l’encolure en V.

Après la toile j’ai cherché dans mon stock un jersey de même nature.

Jasmin

Contrairement à l’apparence sur la photo l’encolure est bien symétrique.

Pour le prochain je conserverais la taille poitrine mais je prendrais la taille en dessous pour le bas.

Jasmin dos

Patron : Jasmin de Cozy Little World

Modifications : encolure en rond au lieu du V

Roulotté sur les bas des manches et du corps plus facile à faire sur ce tissu qu’un ourlet classique.

Enregistrer

Enregistrer

Trop Top Rouge

Après celui en lin brodé encore un Trop Top rouge cette fois ci, j’ai raccourci le bas en ne conservant que très peu l’arrondi du dos. Le tissu que j’ai choisi est un peu raide pour ce modèle, il va falloir que je l’essaye dans une viscose ou un coton plus souple.

Trop top

J’ai testé pour l’ourlet du bas le point épine de ma mac, cela change un peu.

P1060048

 

Patron : Trop Top d’Ivanne Souflet

Modifications : raccourcie.

Enregistrer

Enregistrer