Au Phil de Lo

Moi après mois avril

| 5 Commentaires

Résumer le mois en verbes : trier, donner, jeter, hésiter, reculer, lister, proposer / Aller à Chartres pour le marché aux tissus / Projeter les coutures à venir / Arpenter deux fois les allées avant le choix final / Déguster un repas japonais / Écourter le séjour à cause d’un logement pas terrible / Accueillir nos saumurois venu nous aider / Essayer de consoler une petite fille de 6 ans qui pleure sa grand-mammy en retenant mes larmes / Trier des livres avec une voisine qui devient peu à peu une amie / Prendre un livre prometteur et le laisser au bout de dix pages / Aller se poser au bord de la mer / Verser des larmes en voyant Notre Dame de Paris brûler /  Se réjouir avant tout de l’absence de victimes humaines / Demander des idées lecture à une fidèle du blog si judicieuse dans ses conseils /  Papoter au téléphone avec mon amie Sylvie / Acheter deux pieds de lavande pour le jardin / Voir enfin un récupérateur d’eau rejoindre notre jardin / Participer à un tricothé en me demandant ce que je fais là / Donner à une recyclerie / Partir à Dieppe pour assister au Fil de la Manche / Quitter la pluie vendéenne pour la pluie normande / Se poser des questions sur ma capacité à aller vers les autres / Oser le faire et passer un moment hors du temps avec des passionnées de fil / Croiser beaucoup de visages connus grâce aux podcasts / Acheter ce que j’avais prévu et un peu plus encore / Nettoyer un appartement enfin vide et le rendre à la propriétaire / Verser des larmes / Se réjouir des beaux jours qui ramènent nos amis dans la région .

5 Commentaires

  1. Hooooooooo tu es allée à Chartres pour le marché aux tissus. J’aurais adoré y aller mais ce n’était pas raisonnable et pas compatible avec mon agenda. En plus c’est la ville de mes années lycée!

    • Je ne fais que le marché aux tissus une fois par an et des fois le marché Saint Pierre à Paris mais c’est devenu plus rare. A Chartres j’ai trouvé de beaux jersey, de la viscose et du crepe, je n’ai pas été déçu de mes achats l’année derniere à Rouen, on verra pour ceux la..

  2. Un mois d’avril entre deux eaux comme on dit à Cancale, qui montre que tu tout de même de l’avant. Moi aussi, je m’interroge souvent sur ma capacité à aller vers les autres. Je ne me libérerai jamais totalement de la timidité qui me paralysait quand j’étais enfant. Bon mois de mai ! Ce sera pour moi le mois où je terminerai le premier jet de mon troisième roman. Bises.

    • Entre deux eaux c’est tout à fait ça, j’essaye d’avancer un pas aprés l’autre, de temps en temps c’est trés dur je me dis qu’il faut que je l’appelle et immediatement je sais que ce n’est plus possible.
      Chez moi ce n’est pas que de la timidité mais la sensation de ne pas etre à ma place. C’est pas grave, je vis avec.
      J’ai hate de lire ton prochain livre, j’ai suivi ton conseil et ai acheté de Maeve binchy le cercle des amies.

  3. Contente de revoir une lueur de joie dans tes propos qui ces derniers mois étaient plutôt mélancoliques, mais compréhensibles.
    Même si certains doutes subsistent en rapport à ton contact avec les autres Reste comme tu es généreuse ,réservée mais d’une grande sincérité et te connaissant depuis plus de 40 ans maintenant je pense te connaître un peu 😜
    Bises

Laisser un commentaire

Champs Requis *.