Moi après mois mai

Accueillir une amie chère en vacances dans le coin et retrouver le plaisir de nos papotages en direct / Faire connaissance avec son mari qui se révèle pas si ours que ça, passionné et passionnant / Être touché de leurs cadeaux si bien pensé notamment une trilogie dédicacée / Remplir des dossiers encore et toujours / Fêter en famille restreinte les 9 ans de l’aîné de nos  petit-fils / Étaler du paillis pour protéger les plantations du soleil brûlant / Coudre des lingettes à la demande d’un papa / Faire des liste de livres à donner / Commencer la toile d’une combinaison short pour moi / Enfin reprendre le chemin de la piscine / Acheter et planter des pieds de tomate et courgettes/ Coudre une jupe en double gaze / Finir mon beau châle Roselend et enfin l’apprécier malgré ses couleurs si loin de ce que j’aime / Finir ma toile de combishort et ne pas être du tout satisfaite du résultat sur moi / Ranger mon atelier / Aller à Paris pour 3 jours / Commencer par une séance avec ma fée mélange d’osteo/kiné, grande pro et surtout d’une grande humanité / Faire les touriste et aller voir la très belle expo de la collection Emil Buhrle au musée Maillol / Retrouver des souvenirs à la Halle Saint Pierre / Acheter raisonnablement du tissu / Voir Junnosuke notre plus jeune petit-fils marcher et se réjouir de le revoir ainsi que ses parents / Monter les mailles d’un nouveau projet bleu et blanc / Commencer à suivre sur internet une formation de couture dispensée par Elsa sur l’adaptation des coutures à la morphologie / Recevoir pour un tricot thé Caroline rencontrée grâce à Instagram / Enfin trouver quelqu’un qui parle le même langage tricot que moi / Passer une excellente après-midi sans tricoter une seule maille et prendre date pour remettre cela très bientôt / Commencer une autre jupe en s’appliquant /  Taire son chagrin et cacher ses larmes /  Faire des ajustements sur la combi short et vouloir renoncer devant le tombé / Appeler à l’aide la formatrice et la créatrice du patron / Recevoir plante et chocolats pour la fête des mères bien triste cette année / Se balader à Saint Gilles Croix de vie et enfin craquer sur ce sac repéré lors d’une précédente balade / Aimer voir la mer à Sion sur l’Océan plus vivante qu’à Saint Jean de Monts / Défaire tout mon châle en cours et recommencer sur des aiguilles plus fines / Trouver enfin le grand bac qui finira notre terrasse intime / Baguenauder en touristes à Saint Jean avec une charmante voisine  / Mettre de coté la combi short pour plus tard quand j’appréhenderais mieux certains ajustements.

1 réflexion sur « Moi après mois mai »

  1. Joli mois de mai qui nous apporte des touches de couleurs dans le jardin mais nous renvoie aussi aux êtres chers disparus , il suffit d’un moment de tendresse avec les petits enfants pour s’échapper un peu de la mélancolie.
    Bisous Lorence

Répondre à nicole Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *