Moi après mois novembre

Visiter comme une touriste Paris / Grimper les 102 marches de la station Lamarck-Caulaincourt / Découvrir le cimetière Saint Vincent, petite oasis au cœur de Montmartre, habillé de pavés et de grenadier, albizia, oliviers et tant d’autre, un endroit hors du temps / Prendre un thé à la Halle Saint Pierre / Marcher dans cette si belle ville / Sourire devant l’expo Furoshiki à l’hôtel de ville qui voit les statues de la façade arborer un sac / Se balader à Bercy village et acheter des gâteaux chez Eric Kayser/ Manger de la cuisine japonaise préparée par mon aîné et sa femme pour mon anniversaire / Reprendre la route vers la Vendée avec les sourires de Junnosuke mon dernier petit-fils plein les yeux et le cœur / Regarder mon mari jardiner en tricotant une veste pour Marie la poupée de Madeline / Couper un tissu / Emmener ma maman chez l’opticien choisir ses nouvelles lunettes / Prendre possession de nos achats de rosiers à Doué la fontaine ville des roses / Jules Verne, Brother Cadfael, Philippe Noiret, Baby romantica et Traviata soigneusement choisis pour leurs couleurs et leurs parfums / Fêter encore une fois mon anniversaire avec notre cadet et sa famille / Visiter la maison de Clemenceau à Saint Vincent sur Jard et admirer la vue sur le large / Avoir le cœur débordant de chagrin en apprenant que ses lunettes n’améliorent pas la vue de ma maman de prés/ Essayer d’admettre qu’elle ne pourra plus lire / Pleurer d’impuissance et essayer de chercher des alternatives / Faire du bénévolat dans une recyclerie, y trier des jouets donnés pour la revente / Faire enfin des réparations en couture mille fois reportées / Assister à une soirée spectacle chez des particuliers et bien aimer le concept / Recommencer pour la 3eme fois mon châle Uzo et finalement le continuer en tricot classique beaucoup plus régulier qu’en méthode continentale / Recevoir mon dernier cadeau d’anniversaire avec émotion, deux poiriers conférence et williams / Trépigner d’impatience d’installer ma nouvelle table de couture, faite par mon mari, adaptée à mon dos et à mes besoins / Être très émue en recevant en ce dernier jour de novembre le soldat adopté suite à la Wool War One / lui donner une place de choix près du portrait d’Antoine Félix Charvet mon aieul mort le 5 novembre 1914.

4 réflexions sur « Moi après mois novembre »

  1. encore un beau mois de Novembre riche en émotions avec de beaux projets « colorés  » pour le printemps a venir . Mélange de joie et de peine avec des moments pas faciles a accepter.
    bises de réconfort.

  2. Eh bien voilà, j’ai loupé la vente des soldats, dommage, j’ai tellement aimé participer à ce projet. Tu as fait de belles visites! J’ai visité il y a longtemps la maison de Clémenceau à Jard, je sais qu’elle a changé depuis. J’aurais peut-être l’occasion d’y retourner un jour, les beaux-parents de mon fils ont une maison à Jard.

    • Je suivais la newsletter du Délit maille et c’est comme ça que j’ai su que les soldats étaient à vendre, tout est parti en 3 jours je crois. Merci de ta visite, ma veste dans le même tissu que ton sweat sera très bientot sur le blog.

Répondre à Albertine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *