Au Phil de Lo

1 mai 2018
de Lorence
2 commentaires

Moi après mois Avril

Pâques sous la pluie / Finir de tricoter un bonnet chaud / Se balader sur la plage / Grattouiller les balconnieres de maman pour les préparer aux plantations à venir / Profiter enfin d’un moment sans pluie pour mettre en place forsythia, nandina et ceanothe qui patientaient gentiment dans leurs pots / Monter un projet tricot puis le défaire en attendant de trouver des aiguilles en 3,75 / Ajouter de jolis cubes muraux dans mon atelier pour y disposer mes jolies laines / Débuter un nouveau Langoz en 9 mois / Créer un mini potager pour cette année / Se balader à Rouen / Trouver des merveilles de tissus au salon du tissu à Rouen, le stoffenspektakel pour les initiées / Déguster un repas japonais de qualité / Recevoir pour la première fois depuis des années D et L et passer un moment agréable / Finir un vêtement et s’apercevoir que les changements apportés sont ratés, défaire et recommencer et enfin être satisfaite / Ranger trop tôt les vêtements d’hiver et en ressortir une partie quelques jours après / Finir d’ourler des vêtements mis de coté depuis trop longtemps / Sauter de joie à l’annonce de la visite de C en vacances pas très loin / Aimer la retrouver et papoter avec elle comme si on s’était vu la veille / Découvrir la maison de vacances de R et P à 20 mn de chez nous , partager sur leur projet en longeant la mer / Passer un séjour à Hautot sur mer prés de Dieppe / Se rappeler de mon frère à Saint Valery en Caux ou ses cendres ont rejoint les flots il y a 12 ans / Boire un délicieux cocktail de fruits à l’Entrepôt mais un médiocre repas / Y faire la connaissance de tricopines sympa / Être émerveillée au Fil de la Manche des belles laines exposées / Avoir du mal à choisir puis finalement se décider / Visiter un merveilleux jardin du Bois des Moutiers / Se motiver pour se lancer à nouveau en couture.

25 avril 2018
de Lorence
0 Commentaires

Blogcast à la facon de Princesse grenouille

J’aime le blog de Princesse Grenouille que je lis depuis un bon moment, elle fait (entre autres) de sublimes trousses à aiguilles avec des tissus haut en couleur et pleins de fantaisie.

Elle a fait un super article ou je me suis retrouvée, elle y parle des podcast et de sa facon de les regarder, elle visionne le 1er et s’il lui plait elle les voit tous, je procéde ainsi moi aussi. Nous aimons pratiquement les mêmes (il y en a 2 que je ne connais pas mais je vais y remédier très vite).

J’aime la forme des podcasts mais je serais incapable de passer derrière la caméra et là Princesse Grenouille a eu une idée géniale, transposer la forme des podcasts en article de blogs,  elle a commencé et m’a convaincu, avec son autorisation je reprends son idée.

Donc je me lance (la suite au prochain épisode)

8 avril 2018
de Lorence
Un commentaire

La conspiration du globe

La conspiration du globe de Thierry Bourcy et François-Henri Soulié

Présentation de l’éditeur

Le capitaine Joseph Kassov est mandé à la cour de la reine Elisabeth pour élucider le meurtre de deux comédiens lors d’une représentation d’Hamlet au théâtre du Globe…Les courtisans danois Rosenkranz et Gildenstern débarquent à Londres en 1603, dernière année du règne d’Elisabeth 1re, pour assister à une représentation de la pièce Hamlet par leur ami William Shakespeare au théâtre du Globe, et dans laquelle ils sont représentés. À la fin de la pièce, les comédiens jouant le rôle des courtisans danois sont retrouvés assassinés dans la coulisse. Rosenkranz et Gildenstern, venus en fait négocier une alliance secrète maritime entre le Danemark et l’Angleterre, comprennent que les comédiens ont été tués à leur place. La reine leur promet que le coupable sera démasqué sous huit jours et convoque au Palais William Shakespeare. Le célèbre dramaturge explique alors qu’il s’est inspiré de véritables seigneurs danois : Rosenkranz et Gildenstern, ainsi que de l’astronome Tycho Brahé, qui a servi de modèle à Hamlet lui-même. C’est alors que les regards se tournent vers le capitaine Joseph Kassov, qui s’est illustré dans la résolution du crime de Tycho Brahé à Prague en 1601.

Mon avis : Deuxieme volume des enquétes du Capitaine Kassov mais 1er pour moi. Avis très mitigé je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ni le contraire d’ailleurs.  Peut-etre essayer un autre colume pour voir?

Lu dans le cadre du challenge de Sharon (17)

 

2 avril 2018
de Lorence
Un commentaire

Moi après mois Mars

Commencer le mois en regardant Le monde de Nemo avec mes petits enfants / Faire un atelier peinture de nichoirs avec eux / Fêter les poissons de la famille qui ont 166 ans à eux trois / Acheter et planter avec émotion le premier arbuste de notre nouvelle maison un abelia / Accueillir avec joie des amis / Se balader sur l’ile de Noirmoutier par un soleil radieux / Retrouver le plaisir de manger des huitres / Coudre un nouvel ensemble pour le bébé et enrager après couture de la mauvaise qualité du tissu du bas /  Enfin vaincre la peur des boutonnières pourtant pas si compliquées avec une bonne machine / Voir avec jubilation le jardin envahi par la future véranda en kit / Apporter des dons de livres à la bibliothèque municipale et  y apprécier l’accueil / Aimer participer à mon deuxième atelier tricot dans une librairie / Détester ce temps humide et froid / Préparer des escapades / Passer par des moments de blues / Trier encore et toujours / Ne pas être satisfaite de ma couture / Aimer la douce patine donnée par de la lasure sur une bibliothèque / Acheter un bel arbre à thé aux fines fleurs délicatement rosées / Regarder la pluie tomber…..

19 mars 2018
de Lorence
3 commentaires

Langoz

Le Langoz est un très joli modèle tricoté de Julie Chanudet, c’est un pull enfant qui s’inspire des marinières, j’ai choisi de le faire un peu décalé dans ces jolies couleurs de DMC qualité Wooly trouvé chez Lil Weasel, je l’ai tricoté en aiguille 3,5 pour une taille 6 mois, le modèle se tricote en rond, les explications sont claires.

15 mars 2018
de Lorence
0 Commentaires

Défense de tuer

Défense de tuer de Louise Penny

Présentation de l’éditeur

Au plus fort de l’été, le Manoir Bellechasse, un hôtel luxueux des Cantons-de-l’Est, accueille les membres d’une riche famille anglo-canadienne réunis pour rendre hommage à leur défunt patriarche. L’inspecteur-chef Armand Gamache, venu célébrer avec sa femme leur trente-cinquième anniversaire de mariage, constate rapidement le troublant comportement de cette famille aux apparences parfaites. Sous la surface trop lisse bouillonne une inavouable rancune longtemps refoulée. Dans les esprits comme dans le ciel, l’atmosphère s’alourdit. Bientôt une tempête s’abat, laissant derrière elle un cadavre étrangement mis en scène. Mais qui aurait l’audace de commettre un homicide sous les yeux de l’inspecteur ? Avec cette nouvelle enquête de l’inspecteur-chef Armand Gamache, Louise Penny instaure un huis clos aussi prenant que déstabilisant et fait preuve d’une ingéniosité subtile et d’une profonde compréhension du psychisme humain.

Mon avis

Je continue la série des enquêtes de l’inspecteur-chef Armand Gamache. Ce volume là m’a particulièrement touché, parallèlement à l’enquête on revient sur l’enfance des personnages et leur relation avec leurs parents, un très bon volume que je vous conseille comme tout ceux de cette série.

16 eme livre lu dans le cadre du Challenge de Sharon

 

13 mars 2018
de Lorence
0 Commentaires

Minnie petite souris

Ce jersey souris m’avait tout de suite évoqué un tee-shirt pour moi mais quelques mois plus tard je ne me voyais pas avec un vêtement entièrement dans ce tissu, j’ai donc cherché du jersey noir pour compléter.

J’ai utilisé la nouvelle version du patron Plantain de Deer and Doe (patron gratuit) mais je n’ai pas du bien choisir ma taille car j’ai du faire des modifications.

 

1 mars 2018
de Lorence
Un commentaire

Moi après mois février

Fêter nos noces de flanelle dans un délicieux restaurant / Ranger encore et encore / Préparer les bagages pour une escapade parisienne /  Ne pas aimer entendre le craquement de la neige gelée sous les roues de notre voiture / Retrouver Paris et sa neige sale / Boire un thé au coquelicot à la Halle Saint Pierre / Trépigner d’impatience avant l’Aiguille en fête / S’en mettre plein les yeux pour les mois à venir de belles laines et de beaux tissus / Faire la groupie avec Cécile de Que font mes mains aussi agréable en vrai que sur son podcast, une belle personne rieuse / Arpenter une deuxième fois les allées  pour approfondir mes choix en compagnie d’ Élisabeth et laisser mon cher et tendre se poser un peu / Papoter / Retrouver J et ses parents/ S’émerveiller devant ce petit bonhomme d’un peu plus d’un mois / Se remplir le cœur de babillages et de sourires/ Rentrer en Vendée la tête et le cœur rempli de joie / Crocheter des fanions pour l’Eure de la laine / Commencer un régime provisoire ( ou pas) sans lactose et sans gluten /  Commencer un nouveau tricot et ne pas comprendre des explications simples /  Aller voir la mer / Rêver dans une pépinière au futur jardin / Coudre des bavoirs pour une petite Zélie / Enfin (grâce à la créatrice) venir à bout de mon bonnet tricoté / Commencer la couture d’un gilet bordeaux pour moi / Accueillir A et M les enfants de notre fils cadet pour une semaine/ Écouter le bavardage de notre petite fille / S’attendrir en voyant Antonin lire les bandes dessinées de son père / Affronter le froid pour aller chercher des livres à la bibliothèque avec les petits / Préparer des escapades pour les mois à venir / Enrager sur la douleur qui ralentit mes projets.

26 février 2018
de Lorence
0 Commentaires

Dérive sanglante

Dérive sanglante de William G. Tapply

Présentation de l’éditeur

À la suite d’un mystérieux accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l’hôpital, une confortable somme d’argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu’à ce que son meilleur ami disparaisse. Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les révélations macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d’inattendus talents d’enquêteur qui vont l’obliger à affronter les fantômes de son passé. Cette première aventure de Stoney Calhoun nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d’histoire du Maine avant un final aussi violent qu’inattendu. 
Mon avis : Je ne suis pas une grande fan de la pêche comme le héros donc au début de ma lecture j’avais quelques réticences et très vite j’ai été happé par l’histoire et n’ai pas lâché tant que je n’avais pas fini le livre. En ce moment c’est la bonne pioche à chacun des livres lu et ça c’est que du bonheur.
15éme livre lu dans le cadre du challenge Sharon