Au Phil de Lo

Challenge de Sharon (4)

| 3 commentaires

A1nne Perry publie tous les ans au moment des fêtes un petit volume reprenant un de ses personnages à un moment de sa vie et j’ai l’étrange manie de ne les lire que tous les 2 ans soit quand j’ai deux volumes, cela fait bien rire ma maman.

 

Un Noël à New York d’Anne Perry

Présentation de l’éditeur : La fille de Thomas Pitt, Jemima, est l’héroïne de ce nouveau mystère de Noël dans le New York de 1904.Jemina Pitt, la fille du célèbre directeur de la Special Branch, a 23 ans durant l’hiver 1904. Elle décide d’accompagner sa jeune amie Delphinia Cardew à New York, sur le point de se marier avec l’aristocrate Brent Albright. Dans la haute société new-yorkaise, ce mariage est une grande affaire qui liera deux familles prodigieusement riches. Mais Jemina détecte une ombre mystérieuse planant sur la célébration. Maria, la mère de Delphinia, est absente de la fête et les Albright refusent de mentionner son nom. Et quand le frère du marié demande à Jemina de l’aider à retrouver Maria afin de prévenir un scandale, elle n’hésite pas à se lancer dans une enquête aussi inattendue que périlleuse.
De Hell’s Kitchen à Central Park, Jemina devra trouver son chemin à travers les rues enneigées de New York, sans se douter qu’un danger mortel la menace.

Mon avis : Jemina je l’ai vu grandir au fil des livres et là c’est une jeune femme, même si ce livre est un peu fleur bleue et l’intrique simpliste j’ai aimé ce petit récit.

Un Noël en Sicile d’Anne Perry

Présentation de l’éditeur : Île de Stromboli. Le solitaire James Latterly arrive à son petit hôtel en espérant que le ciel bleu, la douce brise et l’esprit de Noël lui changeront les idées.
Malheureusement, la compagnie – un acteur pompeux, un colonel guindé, des époux mal assortis et un vieillard malade – se révèle d’un ennui mortel. À une charmante exception près : Candace Finbar, jeune adolescente orpheline qui prend James sous son aile et lui fait découvrir les beautés de l’île. Mais le ciel limpide de Sicile se voile bientôt de nuages menaçants : une violente querelle, un gentleman désagréable qui clame être suivi, le volcan qui commence à s’agiter…
Puis c’est le coup de tonnerre : un corps est découvert, et James comprend que le tueur doit se trouver parmi les clients de l’hôtel.

Mon avis : Pas le meilleur des contes de Noël d’Anne Perry

 

Je finis donc le challenge de Sharon avec ces deux derniers volumes et dans la catégorie Erlendur.

 

 

 

3 Commentaires

  1. Ah ah, pas de saison, quoique en Sicile 😉
    Bon weekend 🙂

  2. J’ai lu ces deux romans également, et ils ne m’ont passionné ni l’un ni l’autre.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.